Enrichir vos données dans votre système d’information : API, webservice, connecteur

Quelle que soit la taille de votre société, celle-ci évolue d’année en année, se développe ou au contraire se restructure. Mais dans tous les cas, vous avez besoin de veiller à ce que votre référentiel tiers demeure à jour tout en l’enrichissant de données à valeur ajoutée et d’applications indispensables à votre métier de credit manager. Infolegale vous propose de faire le point sur les solutions qui s’offrent à vous.

ERP, CRM et logiciels métier 

Une gestion efficace du risque de solvabilité de vos clients et fournisseurs passe par un préalable : une base de données de qualité et maintenue à jour régulièrement.

En tant que credit manager vous dépendez des outils mis en place par votre direction.

Dans les structures de taille importante, vous avez généralement des contraintes transversales liées à la gestion de la relation client et à celle de projets complexes dépassant la seule question de la facturation et de la gestion comptable.

Dans ce contexte, la structuration de vos besoins métier passe immanquablement par la mutualisation de vos solutions techniques.

En d’autres termes, vous êtes sans doute déjà passés à l’utilisation d’un ERP (Enterprise Resource Planning), progiciel permettant de créer une homogénéité essentielle dans la gestion des informations nécessaires à la vie de votre entreprise.

Il permet notamment de fluidifier le traitement de l’information, en synchronisant données clients, facturation, paiement, relance, gestion des stocks et livraison.

S’il s’avère essentiel de vous assurer de l’interopérabilité des logiciels et applications métier que vous utilisez, celle-ci s’en trouve facilitée avec l’essor des logiciels en mode SaaS (software as a service), plus ouverts et surtout, plus légers à mettre en place.

En parallèle, les logiciels métier profitent de la même dynamique et bénéficient d’un taux de pénétration important dans les structures encore sous-équipées en termes d’outils de credit management.

Passé ce préalable, l’enrichissement de votre base de données s’en trouve facilité. Reste à opter, en collaboration avec votre service IT, pour la meilleure solution technique pour le faire.

Importer des données sur vos tiers dans votre système d’information

Il est aujourd’hui relativement aisé d’implémenter des données externes dans votre système d’information. Néanmoins, il est essentiel de ne pas sous-estimer l’importance de cette étape qui est bien plus qu’un simple choix technique.

Il existe plusieurs solutions techniques :

  • FTP : Un script envoyant quotidiennement des fichiers (clients, fournisseurs, contacts) dans votre système d’information.
  • Web service / API : Un script permettant d’interroger des sources externes quotidiennement pour mettre à jour les informations qui doivent l’être.
  • Connecteur ou interface optimisée spécialement sur votre SI : importer vos données clients (fiche d’identité, éléments financiers, données de solvabilité, informations capitalistiques…) de manière simple et automatisée.

L’avantage du web service est de vous permettre de personnaliser votre intégration en fonction de vos besoins et de vos exigences en termes de pilotage interne. Mais l’inconvénient de cette solution est la lourdeur de sa gestion technique.

En effet, la mise en place d’un web service est un véritable projet sur le long terme impliquant aussi bien vos équipes techniques (développeurs, administrateur système…) qu’un pilotage fonctionnel exigeant une phase d’étude (cahier des charges, sélection des entreprises…) avant la phase de chantier elle-même.

Qualite data

Dans cette optique, avant de vous lancer dans un chantier technique pouvant durer plusieurs semaines, tester la qualité des données de votre prestataire est la première étape incontournable.

Heureusement, il existe également des solutions moins lourdes à supporter techniquement pour vos équipes et pouvant répondre de façon tout aussi satisfaisante à vos exigences métier.

La plupart des sociétés spécialisées dans l’information sur les entreprises telles qu’Infolegale développent des connecteurs permettant d’implémenter leurs données directement dans les principaux ERP, CRM et logiciels métier.

Cette solution permet de connecter en toute simplicité de retrouver en temps réel les données de votre fournisseur d’information directement dans votre interface.

 Data_integration donnee

 

Donc avant de vous engager dans une consultation forcément exigeante en temps et en moyens financiers, il serait préférable de vous renseigner pour savoir si votre prestataire n’a pas développé un connecteur à votre éditeur de logiciel.

 

A retenir :

  • Une base de données de qualité et une mutualisation vos solutions logicielles permettent de gagner en productivité
  • Les évolutions technologiques (API, logiciel en SaaS…) facilitent l’intégration de données tiers dans vos outils (logiciels métier ou ERP)
  • Ces outils permettent une amélioration de votre expertise métier en intégrant toujours plus de données et applications métier tout en allégeant le travail de vos services IT

 

New Call-to-action

Commentaires